MISSY ELLIOTT – UNE SUCCESS STORY QUI NE S’ARRÊTE PAS

Missy Elliott est née le 1er juillet 1971 en Virginie. Enfant unique, dès l’âge de 4 ans, elle veut être chanteuse, mais personne ne la prend au sérieux. La jeune Melissa fait souvent le pitre en classe, mais un test de QI lui révèle une intelligence supérieure à la moyenne.

L’enfance de Missy n’était pas toute rose, isolée des autres élèves en classe, élevée dans des mobiles-homes ou appartements délabrés, violée presque chaque jour pendant 1 an par un cousin, violentée par son père…

Dans les années 1990, elle forme un groupe de R’n’B nommé Fayze avec ses amies LaShawn Shellman, Chonita Coleman et Radiah Scott. Elles recrutent ensuite un voisin de Missy, Timothy Mosley, qui devient producteur du groupe. Elles sortent alors des démos et en 1991, Fayze est repéré par DeVante Swing. Ce qui les amènent à déménager à New York et signer sur le label Elektra Records.

Avec Timothy devenu Timba­land, elle forme un duo de musi­ciens qui produisent les plus grands rappeurs de la période.

La chanteuse décide ensuite d’entamer une carrière solo. En 1997 son album « Supa dupa fly » fait un tabac . En 1999, second succès avec le nouvel opus « Da Real World » et les titres « She’s A Bitch et Hot Boyz« .

En 2001, l’al­bum « Miss E… so addic­tive » fait d’elle la star du hip-hop mondia­le­ment con­nue.

Le succès commence et Missy Elliott prend un belle revanche sur la vie. Elle devient une rappeuse, auteure-compositrice, et productrice.

En artiste solo elle remporte cinq Grammy Awards et vend plus de 30 millions d’albums aux États-Unis. Elliott est la seule rappeuse, avec Nicki Minaj, à être au moins certifiée six fois disque de platine par RIAA.

En pleine gloire, elle disparaît de la scène médiatique pendant 10 ans. En 2011, elle confie à la presse la raison de son absence : elle est atteinte d’une mala­die incu­rable et auto-immune qui affecte la thyroïde, elle ne peut presque plus bouger. Habituée aux coups durs de la vie elle se bat et en 2015 elle nous revient avec le morceau « WTF » en collaboration avec Pharell Willians. 

2019 est l’année de concrétisation pour Missy Elliott, elle rejoint avec Justin Timberlake lors de la cérémonie d’ouverture du Berklee College of Music ce vendredi 10 mai, un doctorat en musique. L’école qui déclare dans un communiqué : “Les lauréats des doctorats honorifiques de cette année sont reconnus pour leurs réalisations et leurs influences dans la musique, ainsi que pour leur impact mondial durable”.

Getty Images

Missy Elliott ne cache pas sa joie et s’empresse de partager la nouvelle avec ses fans sur son compte Instagram.

Missy Elliott nous donne, par son parcours, une bonne leçon de vie. C’est une femme courageuse qui a encore un avenir musical devant elle pour notre plus grand plaisir.