RECAP GRAMMYS EDITION 2017

Kevin Winter/Getty Images

Le duel de superstars Adele et Beyoncé a été remportée par la chanteuse britannique, dimanche, lors d’une soirée des Grammy Awards ponctuée de moments politiques et où la légende rock David Bowie a reçu plusieurs prix posthumes. Adele, à la voix puissante et aux textes hantés par les amours perdues, a remporté le prix de la chanson de l’année et du meilleur enregistrement pour «Hello», ainsi que celui du meilleur album pour «25». Elle a aussi conquis les prix de meilleure performance pop solo et album de pop vocal.

Adele a triomphé, dimanche, aux Grammy et a clamé son amour pour Beyoncé

«Beyoncé, je veux que tu sois ma maman»

La soirée animée par James Corden était également ponctuée de déclarations politiques, beaucoup d’artistes s’opposant ouvertement à Donald Trump. «C’est précisément le moment pour les artistes de se mettre au travail», a notamment lancé la chanteuse sexe-symbole, Jennifer Lopez, citant l’écrivaine afro-américaine Toni Morrison, mais sans jamais nommer le président américain.

tribe-called-quest-grammys

Kevin Winter/Getty Images

La prestation la plus chargée politiquement est revenue a A tribe Called Quest. Le groupe a clôturé par le cri «Résistez! Résistez!», après avoir fait lever le poing à des artistes noirs, mis en scène des policiers évoquant des nazis, et fait sauter des musiciens au travers d’un mur qui s’écroule, référence au mur que le président Trump veut construire à la frontière avec le Mexique.

beyonce-grammys

Jason LaVeris

Beyoncé , 2 Grammys et une prestation digne d’une Queen !

Elle a offert un show que l’on assimilerait également à une véritable prouesse technologique. Dans l’esprit de sa prestation aux Billboard Awards en 2011, nous avons eu droit à des hologrammes, à du Black Girl Power dans toute sa splendeur et surtout à une Beyoncé affichant fièrement ses rondeurs de future maman.

Capture d’écran 2017-02-13 à 21.30.39

Instagram/Beylite

Chance The Rapper, révélation de l’année

C’est Chance The Rapper, du haut des ses 23ans , qui a décroché le prix de la révélation de l’année, le dédiant à ses parents, à Dieu et à Chicago. Nominé dans 7 catégories , est reparti avec 3 grammys pour “Best New Artist” , “Best rap performance” et “Best rap album”. L’artiste reconnu pour son style aux influences gospel a d’ailleurs eu l’occasion de performer à la Maison Blanche en 2016 . A savoir que depuis Lauryn Hill en 1999 , plus aucun artiste Hip Hop noir n’avait remporté ce prix de “révélation de l’année” .

Chance à également partager via son compte instagram , un message de félicitation de Drake, actuellement en tournée en Angleterre .

Et de Kendrick Lamar . 

_94622327_hi037864198

Matt Sayles / Getty Images

Solange , Récompensé .

Celle qui est plus discrète que sa soeur et non moins talentueuse a eu la confirmation que son titre , “Cranes in the sky” , est un véritable chef d’oeuvre. En effet, depuis sa sortie qui a été suivie par celle de l’album “A Seat at the Table” , Solange Knowles est définitivement entrée au panthéon des chanteuses avec une âme. Elle a ainsi remporté un grammy dans la seule catégorie où elle était nominée, à savoir “Best R&B Performance”.

solange grammys facebook

Instagram/Saint Heron