STORMZY VS SKEPTA – QUI EST LE BOSS DU RAP UK ?

Deux hommes semblent s’imposer ces dernières années comme les têtes d’affiche du rap anglais. Alors que le premier, Skepta, a sorti son album « Ignorance is Bliss », l’attente autour de la sortie de l’album du second, Stormzy, se fait plus que ressentir aux Royaume-Uni et au delà. N’oublions pas que le collectif de Skepta, BBK, a pris Stormzy sous on aile au début de sa carrière. Mais admettons qu’il n’y est qu’une place au sommet du hip hop britannique, pour qui serait-elle ?

#1 La discographie

Skepta compte plus de projets à son actif avec cinq albums solo et autant de mixtapes sorties depuis le début de sa riche carrière. Stormzy, dans le game depuis 2014, a lui offert à son public deux mixtapes et un album. L’album Konnichiwa » (2016) de Skepta a été certifié disque d’or quand l’unique album de Stormzy « Gang Signs & Prayer » (2017) a atteint le disque de platine. Récemment le single « Vossi Bop » qui marquait le retour du rappeur de 25 ans a été certifié single d’argent et se positionne actuellement 4ème des charts UK alors que « Greaze Mode » de Skepta est 47ème.

#2 Le flow

Stormzy ne s’en cache pas, son aîné est une de ses sources d’inspirations. Il a déclaré en 2014 « Il y a bien longtemps j’ai tweeté à propos de Skepta : Un jour tu me connaîtras, crois moi on sera connecté ». Un tweet qui témoigne de l’intérêt pour Skepta du plus jeune et méconnu Stormzy à l’époque. Désormais les deux artistes londoniens sont perçus comme les maîtres de la grime, style de rap londonien qui a émergé au début des années 2000. Leurs flows sont très proches et touchent le même public mais alors que l’un est un pionnier du style, le second s’en est parfaitement inspiré pour développer son art.

#3 La polyvalence

Même si Skepta a prouvé avec « Inglorious is Bliss », qu’il été capable d’innover dans sa musicalité en associant son rap mature à des prods originales et efficaces en 2019, Stormzy a un avantage de taille sur son mentor : il sait chanter. Sur son dernier featuring avec MoStack « Shine Girl », le rappeur se mue en chanteur R’n’B et c’est plus que réussi. Stormzy dévoile ainsi une partie insoupçonnée de son talent. Cette prise de risque n’est pas passez inaperçue et le londonien n’a d’ailleurs pas hésité à se moquer de lui même sur Instagram.

#4 La longévité

Concernant ce point, Skepta a prouvé qu’après plus de 10 ans de carrière, il pouvait revenir avec un excellent projet plutôt dans l’ère du temps. « Inglorious is Bliss » est d’ailleurs classé au Royaume-Uni numéro 1 sur Apple music et numéro 6 sur ITunes. Stormzy lui, a sorti sa première mixtape en 2014 et son premier album en 2016. Encore jeune, nul doute que dans quelques années il sera érigé au rang de légendes du rap anglais, comme c’est actuellement le cas de Skepta.

#5 Les followers

Même si le nombre de followers n’a pas toujours été proportionnel au talent ou à l’importance d’un artiste, il est tout de même un bon indicateur de notoriété. Sur ce point là, c’est le plus jeune qui prend l’avantage. Stormzy compte 2,1 millions de fans sur insta contre 1,8 millions pour Skepta; c’est serré. L’artiste de 25 ans conforte son avantage sur les autres réseaux sociaux. Il possède par exemple 965 000 abonnés sur Youtube alors que le rappeur de 36 ans n’en compte « que » 448 000.

View this post on Instagram

Big Smoke by @oliviarosegarden

A post shared by Skepta (@skeptagram) on

Conclusion

Difficile de comparer deux artistes avec une différence d’âge de 11 ans. Cependant ils sont actuellement considérés comme les meilleurs grimeurs outre manche et nous avons voulu décrypter les forces et les faiblesses de chacun. Au final, Skepta est une légende du rap anglais et Stormzy est plus que bien parti pour en devenir une.