CHRONIQUE : AMINÉ DÉLIVRE la meilleure musique de sa carrière sur LIMBO

En 2017, Aminé a eu son moment gloire: son premier album, Good For You, l’a présenté comme un coquin joyeux, et le premier single, «Caroline», est devenu multi-platine.

Le projet qu’il a sorti l’année suivante, ONEPOINTFIVE, a gaspillé une partie de cette bonne volonté, s’adressant au piège de la mode et s’éloignant des charmes extérieurs qui rendaient initialement sa musique si intéressante.

Sur son nouvel album, Limbo, il est plus pragmatique, soudain soucieux de créer un héritage durable, et cette nouvelle attitude produit la meilleure musique de sa carrière.

dr

Produit exclusivement par Pasqué et le rappeur lui-même, le projet de 14 titres se déroule à un rythme soutenu et propose des apparitions de JID et Charlie Wilson sur “Roots”, Young Thug sur “Compensating”, Slowthai et Vince Staples sur “Pressure In My Palms”, Summer Walker sur« Easy », Injury Reserve sur « Fetus » et Daniel Caesar sur « My Reality », ainsi que les productions de Boi-1da et T-Minus.

“Limbo” illustre parfaitement l’équilibre frappant d’Aminé entre des arrière-plans sonores harmonieux et énergiques et un lyrisme introspectif. Il a sans aucun doute, maîtrisé l’art de fabriquer des crochets infectieux, mais choisit également de proposer des offres pensives pour créer un album bien équilibré.

Les moments changeants des rythmes infusés de pièges de «Woodland» à l’intermède parlé de «Kobe» teinté de guitare (où Jak Knight parle des effets de la mort prématurée de Kobe Bryant), ou de la coupe lisse assistée par Summer Walker «Easy» à l’hymne maternel sincère de «Mama», met en évidence le dévouement d’Aminé à produire plus qu’une seule chanson, indiquant que son art n’arrêtera pas d’évoluer de si tôt.

Pour résumé le projet d’Aminé, les 14 titres ne sont pas simplement pleins d’enthousiasme, légèrement loufoques et sans prétention; ils ont une légèreté revigorante. Ils se sentent comme la preuve que l’enfant qui aime s’amuser et qui est devenu viral en 2016 n’a pas encore été entièrement submergé par les fardeaux de la réputation.

Le projet est à écouter ci-dessous