>Da Vibe Dance // Retour sur Blaze the Show, le show 100% Streetdance

>

Ils l’ont fait: créer un show de danse 100% Streetdance. On avait tellement attendu ce concept que nous nous sommes rendus au Grand Rex lors de la première le 16 mai dernier avec l’eau à la bouche!!!
En arrivant, une queue assez impressionnante on est donc rassuré, les gens s’intéressent à ce genre de show en France. Néanmoins la salle met du temps à se remplir, petit vent de panique mais au final, la salle sera belle et bien pleine.
La scène et les décors sont déjà très intéressants: une rangée de paires de baskets au devant de la scène et dans le fond, un énorme mur constitué de portes, de tiroirs, d’un lit…à voir comment cela sera utilisé.

Les danseurs arrivent sur scène, se dirigent vers l’avant, et chacun va mettre une des paires qui y étaient disposées. Le show commence enfin, c’est parti!
Pendant près de 90mn les chorégraphies s’enchaînent avec un casting composé entre autre de danseurs français, anglais, allemands, hollandais et suédois qu’on nous présentera individuellement à la fin. On a de tout. Du Lock, du Hip Hop, du Break, des Claquettes, de la House … Les tableaux changent, les ambiances aussi. Ca saute sur le lit, ça monte, ça descend de la structure et ça entre et ça sort par des portes qui y sont intégrées. On aura notamment droit à des Claquettes sur des grosses valises, du Break sur des chaises géantes, une chorégraphie sur un canapé, des couleurs fluos à la lumière noire, c’est quand même bien pensé.

En ressortant du show on est perplexe, on ne sait pas trop quoi penser. On ne peut pas nier que l’idée et le concept sont vraiment bons. Il fallait le faire…depuis le temps vous me direz! Néanmoins certains petits points clochent un petit peu.

Les danseurs, qui sont incontestablement très bons individuellement et polyvalents, ne l’ont pas vraiment été en groupe lors des tableaux chorégraphiques. Le plus gros point que l’on soulèvera sera le problème de synchronisation souvent présent. Trac de la première à Paris peut-être? De plus, même si on lui tire vraiment notre chapeau pour avoir appris le show en si peu de temps, ce qu’on n’aurait pas pu faire nous-même, la danseuse castée lors des auditions parisiennes aura des fois eut l’air un peu perdue.

Niveau danse, quand on voit la liste des chorégraphes qui ont participé à l’élaboration du show (Lyle Beniga, Kenny Wormald, Mike Song…) et qu’on connaît un minimum leur style, on se dit qu’il manque quand même quelque chose dans la performance et l’exécution des chorégraphies lors du show. La bande son est intéressante et bien pensée mais ne reflète pas vraiment tout ce qui est annoncé du fait que beaucoup des titres sont remixés et qu’on ne les reconnaît pas forcément. Et c’est ce qui intéressait beaucoup aussi au départ, un show de danse avec des chansons dites commerciales. On aura tout de même droit à une session freestyle à la fin avec les sons connus du moment qui en auront ambiancé plus d’un.

Dernier petit point, la déception de la chorégraphie House. Il y avait une bonne musique, mais la chorégraphie n’était pas au niveau de la House comme on la connaît au jour d’aujourd’hui.

MAIS, on sait qu’un show change et évolue sans arrêt et il faut surtout penser « outside the box » comme on dit. Ce show a été pensé tout public et accessible à tous. Et ce même public a été plus qu’emballé. Ca danse, ça bouge, la musique est entrainante, le public est amené à participer, c’est drôle…tout ce que l’on veut. Il n’y avait qu’à voir à la fin, au moment où les spectateurs sont appelés à venir sur scène pour danser: il y avait bousculade. Ce genre de show aura été un moteur de motivation à aller prendre des cours de danse, ça on peut en être sûr!!! « Maman, papa, je veux danser et faire des shows comme eux, je veux aller prendre des cours! » … A savoir combien de parents auront entendu cette phrase à la fin du spectacle. Et surtout, Blaze The Show aura été un excellent moyen de mettre la culture de ces danses sous les feux de la rampe de cette manière.

Et au final on le répètera encore et encore: avoir crée un show 100% Streetdance, qui plait au grand public et qui connaît un tel succès, on ne peut que l’applaudir!

On aura bougé et on se sera tout de même bien amusé à Blaze The Show!!



A suivre: la vidéo reportage des auditions parisiennes et interviews.
Stay Tuned!


Crédit Photos: Cyril Burley
More from alex scander