DE L’OMBRE À LA LUMIÈRE, RENCONTREZ OLIVER MALCOLM, LE PRODUCTEUR DEVENU ARTISTE.

Oliver Malcolm n’a que 20 ans, mais il a déjà une liste
impressionnante de crédit de production pour des artistes comme : MF DOOM, Joey Bada$$, AlunaGeorge, IDK, Jay Rock, Tinashe et plus encore.

En cours de route, il a appris les tenants et aboutissants du processus d’enregistrement, notamment le mixage, le mastering et l’écriture de chansons. L’artiste d’origine suédoise, originaire de Londres, s’appelait auparavant Big Kidd, et il lance maintenant sa carrière en tant qu’artiste solo.

Le démarrage précoce a certainement porté ses fruits.

Aamir Khuller

Sa première chanson “Switched Up” compte déjà 2,5 millions de streaming sur Spotify, et c’est une excellente introduction qui laisse la porte grande ouverte pour tout ce qui va suivre.

“Switched Up” est entièrement formé, poli et complexe, mais garde les choses intéressantes en mélangeant ses racines hip-hop avec un peu de tout le reste.

Extrêmement ambitieux pour un premier single, mais Oliver Malcolm n’est pas nouveau dans ce domaine. On a voulu en savoir un peu plus sur le jeune artiste, lisez notre interview ci-dessous

Peux-tu te présenter à ton public Français ?

Bonjour les Français! Je m’appelle Oliver Malcolm. Je fais de la musique depuis mes 12 ans. J’ai commencé à être DJ au début, puis j’ai commencé à faire mes propres sons vers mes 13 ans et en suis tombé amoureux, puis à l’âge de 18 ans, j’ai commencé à chanter et j’ai trouvé ma propre voix en tant qu’artiste.

Qu’est-ce qui a suscité ton intérêt pour la musique?

Quand j’étais jeune, ma grand-mère jouait en boucle des chansons de Michael Jackson et je dansais dessus toute la journée. Je crois que c’est vraiment inconsciemment que ma fascination pour la musique et les choses qu’elle peut apporter l’être humain a commencé. La musique est clairement mon premier amour.

Tu te souviens de ta première chanson?

“Switched Up” était en fait la première chanson que j’ai faite pour moi. J’ai fait la chanson dans ma chambre au hasard un matin quand j’étais seul. Je n’y pensais pas beaucoup quand je l’ai fait pour la première fois, je pensais juste que c’était une autre idée cool qui
pourrait potentiellement se transformer en quelque chose. Je ne savais pas que je la sortirais, mais après avoir enregistré la chanson complète, j’ai passé une journée sans l’écouter, j’ai fini par la jouer dans la voiture et j’ai réalisé “oh merde! C’est vraiment cool.”
Ainsi, j’ai pris conscience que mes efforts artistiques ont pris un sens.

Parlez-nous justement de cette chanson “Switched Up”?

Une partie de l’inspiration vient en fait de la chanson “Leave Me Alone” de Flipp Dinero. J’ai juste adoré les pistes qu’il a faites avec sa voix (LeAaave me aloOoOoone) et j’ai imaginé “et si j’en faisais ma propre version?” Je ne suis pas allé consciemment à la
recréer, mais cependant longtemps plus tard, quand j’ai fait “Switched Up”, j’ai réalisé que c’était de là que venait une partie de l’inspiration.

Tu as travaillé tant qu’auteur-compositeur / producteur dans l’ombre depuis un certain temps maintenant, pour des artistes comme Tinashe, AlunaGeorge, Jay Rock et Joey Bada$$. Comment cela t’a poussé à sortir
ton propre propre projet?

Cela m’a juste montré que n’importe qui peut être un artiste s’il utilise correctement son propre instrument, sa voix. Et c’était si puissant parce que j’ai vu que les artistes avec lesquels je me suis le plus intéressé, en termes d’écoute et de travail, étaient ceux qui
savaient vraiment comment utiliser leur propre instrument vocal et le plier de certaines manières.

Une fois que j’ai commencé à percevoir ma propre voix comme un instrument, j’ai commencé à penser à ma voix de différentes manières et comment elle pouvait être unique, comment je pouvais l’étirer et comment je pouvais en faire des choses que les gens n’avaient peut-être pas faites auparavant. Vous maintenant,
comment puis-je y apporter ma propre touche et réinventer la roue. Mais, la belle chose à propos de la voix humaine est que vous êtes né avec celle que vous avez et que vous pouvez apprendre à l’aimer et à
l’utiliser ou non, mais il y a une place pour la voix de tout le monde, peu importe qui vous êtes. S’il y a une volonté, il y a toujours un moyen.

As-tu des collaborations de rêve?

Ouais – MGMT, Kendrick Lamar ou Andre 3000 seraient le feu.

Qu’espères-tu à l’avenir?

L’amour, la santé et le bonheur 🙂

Comment as-tu géré ta productivité pendant la quarantaine (covid-19)?

J’ai l’impression d’avoir fait d’énormes progrès en tant que personne et cela se reflète dans la musique. Ma musique n’est qu’un reflet de moi. Plus je m’améliore en tant qu’être humain, meilleure est la musique. Et j’essaye de m’améliorer chaque jour.

C’est quoi la suite pour toi ?

J’ai quelques bonnes idées pour ma chaîne YouTube, que je travaille actuellement à mettre en place. Et j’ai de nouveaux sons vraiment cool à venir. M’améliorer encore et encore “Improving baby!”