EDGE : “J’ai grandi dans un environnement où la musique était toujours présente”

Photos : Anthony Foudil

Une voix sombre sur des productions au psychédélisme discret, et lyrics brutes mais pudiques c’est ce qu’on peut retrouver sur le premier projet de EDGE, intitulé “Off”.

Ce projet en dit long sur une époque où le bonheur n’est à portée de mains qu’à condition d’avoir de quoi oublier le monde en quelques instants.

Rencontre avec le jeune rappeur, originaire du 19ème arrondissement de Paris.

Ça ressemblait à quoi ta jeunesse dans le 19ème arrondissement de Paris?

Une jeunesse assez classique dans le 19ème, composée de ride dans le quartier jusqu’à pas d’heure avec mes potes et du basket, beaucoup de basket (rires).
J’ai passé beaucoup de temps à faire des tours et des tours dans mon arrondissement, c’est sûrement pour ça que j’ai un attachement plus que particulier à cet arrondissement.

Qu’est-ce qui a suscité ton intérêt pour la musique?

Mon intérêt pour la musique est venu naturellement au final, j’ai grandi dans un environnement où la musique était toujours présente, par ma famille, mon grand frère, il y avait toujours de la musique en fond chez moi.
Puis du coup avec l’âge mon cercle d’amies s’est constitué avec beaucoup de gens travaillant dans ce domaine (Musiciens, ingés sons, artistes).

Tu te souviens de ton premier texte ?

Oui carrément c’était un refrain sur un typebeat de YouTube que j’avais trouvé vers 3/4h du mat. C’est parti d’un délire avec Esso ou je lui ai envoyé une vidéo ou je chantais timidement un refrain, je lui ai envoyé sans confiance mais je voulais avoir son avis. Avec le recul la mélodie était cool mais bon les paroles c’était pas trop ça haha

Peux-tu nous dire quel morceau de rap t’a fait décider que tu voulais
en faire ta vie?

Je pense qu’ “Obsolète” est le morceau qui m’a vraiment permis d’avoir un déclic, celui où j’ai ressenti un truc particulier en le commençant.
Entre le moment où j’ai trouvé le refrain et le moment où je suis passé en cabine, j’ai capté que la sensation de plénitude via la création que j’arrivais à avoir était un truc que je voulais vivre tous les jours.

Tu viens de sortir ta mixtape “Off”. Raconte-nous le travail qu’il y a
eu autour du projet.

C’est 2 ans et demi de travail avec Johnny Ola, à penser tous les jours à ce projet. L’aventure commence avec le morceau “Kylie Jenner” (ce qui est un beau clin d’œil puisque le premier truc qui déclenche tout et une vidéo envoyé a Esso et là je me retrouve à faire le premier son du projet “Off ” avec lui. Et en suite bah j’ai fait en sorte de me développer musicalement pour réussir à faire ce projet de manière cohérente.

Comment se déroule le processus d’écriture ? Tu as d’abord des
thématiques précises et tu développes, ou ça vient plus comme ça…

Non en vrai les choses viennent plus naturellement qu’autre chose, je fonctionne beaucoup à l’instinct, à la spontanéité pour avoir l’émotion première que la prod peut me faire sentir.

Quels rappeurs ont été ta grande inspiration?

L’inspiration ne vient pas que du rap, j’ecoutes des trucs divers et variés, mais si je devais parler de rap je dirai Booba, Fabolous les mecs de L’entourage, Curren$y, Admiral T et bien d’autres…

As-tu des collaborations de rêve en 2021 ?

Ouais forcément mais bon, je suis un peu superstitieux donc pour ne pas me porter l’œil je préfère ne pas en parler et espérer que j’arrive à réaliser ces collabs de rêve haha

Si tu devais me faire découvrir un artiste ?

La Fève !! Fort fort fort

Est-ce qu’il y a un morceau qui te représente ? Que tu te sens bien en
écoutant, sans raison particulière ?

Midas the Jagaban – “Come will be eh” ou bien Fabolous“Trade it all”.
Je sais pas si les morceaux me représentent mais je suis toujours dans un mood de fou lorsque je les écoute !

Qu’espères-tu à l’avenir?

La santé avant toute chose, un monde moins en bordel et un épanouissement musical, qui parle de plus en plus aux gens !

C’est quoi la suite pour toi ?

La suite c’est continuer de veiller au studio et construire un deuxième projet ! Puis sûrement une surprise d’ici là !

Streamez le projet “off” en cliquant sur les liens ci-dessous