FOCUS : INTRODUCING WARM BREW

Infusion chaude, c’est ce que nous indique Google traduction lorsqu’on cherche “Warm Brew”

“Ne jamais traduire littéralement” nous conseillais nos valeureux professeur d’anglais et pourtant…
La traduction littérale colle parfaitement  à l’écoute de ce collectif, qui par sa Vibe entraînante et précise, nous transporte dans leur chaleureuse contrées de Los Angeles.
Les Warm Brew, que nous avons rencontré à l’occasion de leur première scène à Paris lors du festival Be Street, ont sorti récemment un album intitulé Ghetto Beach Boyz, résumant  parfaitement l’univers de ce trio. 

Décrivez nous l’esprit Warm Brew en quelques mots ?
C’est la famille et le business. Nous faisons tout pour bien faire. Nous adorons être sur scène. Nous sommes des gros entertainer.

Le groupe a t’il un mode de fonctionnement particulier  ? 
Tout le monde a son rôle. Chacun a sa spécialité. Nous sommes une famille. Nous faisons tous de notre mieux, et sommes tous au même pied d’estale. On a grandi ensemble, il n’y a que ça qui compte.

Quels sont vos principales inspirations ? 
Tribe Call Quest, Dj Quick, The Hard Way

Quel message véhicule votre album Goal of Ghetto Biatch ? 
Tu dois croire en toi,  emmener tout le monde à la plage, faire la fête,montrer nos vies, on voulait montrer ça au monde entier, Faire la meilleure musique possible, il faut croire en tout, il faut toujours chercher à s’améliorer.

Vous avez eu l’occasion de rencontrer Nekfeu, artiste qui explose en France en ce moment, qu’en est il ressorti de cette collaboration ? Connaissez-vous d’autres artistes français ? 
Il est très cool, on a écrit ensemble, on a fait des sons, il est vraiment très bon, il bosse dur. On connaît MC Solaar, C2C …

Connaissez-vous quelque mots français ?
Parlez tu anglais ? Ici c ‘est Paris. Je suis américain On connaît que des mots simples. La langue est cool. 
J’ai une application qui m’aide à traduire, « chatte » c’est « pussy », c’est aussi une comédie musicale. Je dois travailler sur la langue 3/4h par jour mais je n’ai pas le temps.

Avec votre passage à Be Street 
avez-vous  pu apercevoir la teneur du lifestyle parisien ?
Oui j’aime beaucoup le style de vie de Paris, les gens sont cools, on rencontre des gens impolis partout. On adore L.A. mais on adore aussi Paris, on ne peut rien dire de mal sur L.A. On peut être qui on veut à L.A.  Notre tournée est juste à Paris, j’ai déjà été à Paris avant, il y a 6 ans. On était en boite, on a vu pas mal de mannequins, je ne savais pas qui elles étaient, mais elles étaient canons.

Paris est-elle la ville qui relate le mieux la jointure Hip Hop et mode ? 
Par exemple, La Yeezy de Kanye est super cher, mais  on aime le model,on est plus fan de sa musique que de ses collections. Nous n’allons pas rester une heure dehors pour acheter ses créations. Il s’est beaucoup inspiré de la mode parisienne pour nous

WarmBrew

© Yagooz