>Interview // A.L.I – Sort De L’Ombre !

>

A.L.i a répondu aux questions de Da Vibe à l’occasion de la sortie de son deuxième album solo, Le Rassemblement . Cinq ans après son premier opus, A.L.i est de retour. Calmement et sereinement, il s’est exprimé sans tabou. L’ex membre du groupe Lunatic reconnaît que le fait d’être en indé(indépendant) comporte quelques inconvénients, mais qu’au final ça vaut le coup”. Doté d’une grande culture, et sincère par son message, A.L.i est un peu un Ovni du Rap Français.
Entretien…

Entre Chaos & Harmonie et maintenant, cinq années se sont écoulées, qu’as tu fais pendant ces cinq ans ?
Je me suis marié, j’ai eu deux enfants. Ma nouvelle vie de père a été ma locomotive. Mais durant ces cinq ans j’ai pris le temps d’écrire, j’ai juste fait en sorte que la musique ne passe pas avant ma vie de famille. Je n’étais plus dans le circuit hip-hop, mais je continuais à écrire.

Le Rassemblement, c’est le titre de ton nouvel album, pourquoi ce titre ? Et peux-tu nous parler de ce projet signé sur le label 45 Scientific?
Mon premier album solo, Chaos et Harmonie, marquait une transition avec l’expérience Lunatic. J’avais une vision des choses, basée sur la dualité, le bien et le mal, le noir et le blanc etc… Avec le Rassemblement j’ai cherché quelque chose de plus profond, la question était : “Comment me rassembler moi-même avant de me rassembler avec les autres ?”
Sinon dans cet album, il y a 14 titres, plus 1 caché, au niveau des collaborations on trouve Hi-Fi et Suspect. Concernant les producteurs, il y en a beaucoup plus que dans Chaos et Harmonie, il y a Geraldo, Chris Prolific, il y a nouvelle génération de beatmaker avec Aurelius, le Yo et 21 grammes. Hi-Fi produit également un morceau.

Le premier extrait de l’album, c’est “Tsunami” qui a d’ailleurs été clippé. Il y a un prochain titre de prévu pour la promo ?
On est sur “Opérationnel” qui normalement devrait être prochainement clippé.

Ta vision du Rap d’aujourd’hui?
Ça sera plutôt mon point de vue, car vision et point de vue sont deux choses vraiment différentes. Il y a une nouvelle école de rap qui revient, parce que ces dernières années on était plus dans le chant. Le plus important, c’est que sa existe toujours, car je pense qu’à un moment ça a été formaté pour être étouffé. Mais peu importe la forme qu’elle a prise au niveau de la technique, de la musicalité, le flow. je suis content que sa existe toujours.
Ces dernières années, je n’ai pas écouté en profondeur, mais j’ai vu les artistes qui sortaient, j’ai fait en sorte d’être au courant de ce qui se passait.

Dans “Tsunami” tu dis : “J’ai noyé mon ennemi n°1, mon égo”. Est ce que tu penses que l’égotrip c’est l’ennemi du rap ?
Non, justement je pense que ça a été la force du Rap à un moment, ça a donné de très bons morceaux mais resté enfermer la dedans n’est pas forcément une bonne chose comme pour tout, on s’en lasse. Le rap a de multiples facettes, de rue, hardcore, conscient, egotrip… et c’est bien d’avoir cette richesse-là.

Tu sembles à l’opposé de tout ça (égotrip)
C’est plus par expérience. Ce rap égotrip, je l’ai connu à l’époque Time Bomb. Malgré cela, il y avait quelque chose de conscient, car on voulait être constructif derrière. Mais sortir de son égotrip pour aller vers l’autre, ce n’est pas plus mal.

Dans ton Rap, on sent vraiment qu’il y a une notion de message.
Il y a différents types de messages, qui peuvent exprimer différentes choses. Mon point de vue est que le Rap est un message, malgré le côté festif qui existe et qui est réel. Pour moi, c’est un message important. Le Rap c’est une expression, il y a tellement des choses à dire.


On oublie souvent que tu ne t’appelles pas Ali, mais Yassine. A.L.i = Africain lié à l’Islam, tu peux nous en parler?
J’ai grandi dans le Rap, j’ai été très influencé par des groupes Afro-américains qui avaient une aura justement africaine et musulmane en même temps et qui avaient un discours “afrocentrique” et spirituel lié à l’islam. Je m’étais reconnu à l’époque dedans. C’est ma jeunesse, ça m’a formé et c’est ce que j’essaye de transmettre aujourd’hui, tout en étant moins “continentaliste” dans le discours car en grandissant et par expérience, il y a des gens bons partout et il y a des gens mauvais partout.

Dans tes textes, il y a une vraie connotation religieuse, liée à l’islam. Que penses-tu des récentes déclarations* de Marine Le Pen sur les musulmans et l’occupation ?
Pour revenir directement aux déclarations, quand il y a un discours qui dit que l’islam fait rappeler l’occupation, il faut rappeler la réalité. Parce qu’on peut faire peur avec des mots et la réalité. L’occupation c’était les Nazis, qui soutenaient des thèses racistes, le concept de race aryenne etc… des idées proches de celles du Front National, puis dans cette réalité-là, il y a aussi des musulmans qui sont venus pendant la guerre de 39-45 pour aider la France. Donc, c’est une sorte de sorcellerie pour endormir les gens qui sont parfois très naïfs malheureusement et facilement récupérables.

Un message pour tes supporters et les lecteurs de Da Vibe…
Je souhaite la paix et beaucoup de bonnes choses et j’espère que la patience sera récompensée pour nous tous.


*Marine Le Pen a récemment comparé les prières de rue des musulmans à une forme d’occupation.