>Interview //BLACK MILK – LA RENCONTRE

>

 
 Du haut de ses 25 ans, Black Milk n’est pas un novice dans l’industrie. Le natif de Détroit en est déjà à son 4ème album solo! Après de multiples collaborations en tant que rappeur et surtout producteur, il nous revient avec “Album Of The Year“, un opus beaucoup plus personnel que les autres…
Rencontre avec le jeune rappeur, juste avant son passage sur scène à l’Elysée Montmartre.


Tout d’abord, Félicitations pour “Album of the Year”!
Merci.
Te rends-tu compte à quel point tu es au-dessus de bon nombre d’artistes aujourd’hui, au niveau musical ?
Je ne sais pas vraiment si je peux dire que je suis au-dessus du lot. J’essaie de faire un son différent sur chaque projet et de le rendre unique par rapport à ce qu’on peut entendre habituellement. Je ne pense pas être supérieur à quelque producteur que ce soit mais oui, j’ai vraiment l’impression de faire quelque chose de différent.
Avec cette nouvelle vague de rappeurs, Drake, Wale, B.O.B par exemple, comment te positionnes-tu par rapport à eux ?
Les artistes que tu viens de citer ont chacun leur propre style, tout comme moi. Je ne me compare pas à eux. Je suis un artiste à part entière. Je fais juste ma propre musique, j’ai ma manière de créer, j’aime certaines sonorités et pas d’autres.
Comment arrives-tu à créer des instrus aussi lourdes ?
Je passe sûrement par le même processus que la plupart des autres producteurs. Je vais chez les disquaires et je suis toujours à la recherche de nouveautés. Je m’inspire de tout pour créer des samples, j’utilise une MPC (boîte à ryhtme)… Je pense que ma technique est tout de même quelque peu différente. Je ne sais pas comment le dire. Mon son provient d’un sentiment précis, ressenti à l’écoute d’une musique quand je suis en phase de création. Et, je ne sais pas d’où ça vient, c’est juste quelque chose qui arrive d’un coup. De plus, j’essaye d’incorporer plus de musique live en ce moment, dans mes morceaux. Il y a quelques producteurs qui le font mais, ma manière de le faire est juste différente.
Les expériences que tu as vécues, les plus tristes, t’ont-elles aidé à créer cet album ?
En effet. Elles ont influencé ma manière d’écrire car je n’avais pas eu à affronter ce genre de situations lorsque j’enregistrais Tronic ou Popular Demand. C’était une première pour moi de voir autant de décès. En l’espace d’un an, des amis et de la famille proches sont morts. Cela s’est produit après la sortie de Tronic (2008) et après une tournée réussie. Je parle de tout cela dans mon nouvel album. Et oui, ces expériences ont définitivement influencé ma manière d’écrire et je pense qu’elle ne cessera de changer à mesure que j’avance dans la vie et dans cette industrie.
Souhaites-tu être reconnu plus pour tes talents d’auteur ou de producteur ?
Les deux. En tant qu’auteur, j’ai la possibilité de donner le meilleur de moi-même. Et je l’ai prouvé au travers de mes collaborations avec des artistes comme Royce Da 5’9’’ & Elzhi ou encore Sean Price.
J’ai tout de même une préférence pour la production, qui vient de ma période où je créais beaucoup de morceaux. Je veux que le public me respecte autant pour mon côté auteur que producteur.
Préfères-tu produire pour toi-même ou pour les autres ? Ce n’est pas la même motivation.
Cela dépend de l’artiste. Il y en a avec qui je suis excité à l’idée de travailler avec comme sur le projet Random Axe, en compagnie de Sean Price et Guilty Simpson. Je bosse actuellement avec une chanteuse de Detroit, Melanie Rutherford. J’adore travailler avec elle car cela me permet de voir autre chose que le Hip Hop. Ces deux projets me tiennent réellement à cœur.
As-tu l’intention de faire une petite pause ou nous prépares-tu déjà d’autres projets ?
Pas de pause! Le projet Random Axe arrive début 2011 et l’album de Melanie sortira également courant 2011.
Un dernier mot ?
Album of the Year est actuellement dans les bacs ! Allez l’écouter. Gardez un œil sur ce que je fais, mes sons, mes clips… Rendez-vous sur www.blackmilk.biz.

Album of the Year est dans les bacs depuis le 14 septembre!

Tracklist :
1. 365
2. Welcome (Gotta Go)
3. Keep Going
4. Oh Girl ft. Ab
5. Deadly Medley ft. Royce da 5’9 & Elzhi
6. Distortion ft. Melanie Rutherford
7. Over Again ft. Monica Blaire
8. Round of Applause
9. Warning
10. Gospel Psychedelic Rock
11. Closed Chapter ft.
Denaun Porter