>Interview // Ciara x Da Vibe : Interview Exclusive

>

A l’occasion de la sortie de son nouvel album, la charismatique Ciara, nous accorde un peu de son temps , le téléphone sonne , Cici au bout du fil Let’s Go! Retour sur le parcours de cette étoile montante du r’n’b qui compte bien briller et s’imposer avec Basic Instinct , malgré la critique des médias Us .

Peux-tu résumer ton évolution depuis ton premier single Goodies ? Qu’as-tu appris de ce milieu ?
Beaucoup de choses. Je suis plus confiante, je suis plus forte. J’ai appris à faire face aux moments difficiles. J’ai aussi appris à être moi-même et à être à l’aise avec ça. J’ai passé beaucoup de temps à essayer de faire plaisir aux autres et je me suis rendu compte que je devais en premier faire en sorte d’être heureuse moi. Je suis plus à l’aise. Et cela me permet d’être plus créative.


Pourquoi cela a pris tant de temps pour sortir Basic Instinct ?
Parce que je voulais prendre mon temps. Je voulais que mon album corresponde à ce que j’avais en tête et je voulais tout simplement qu’il soit bien.


Raconte moi tout le processus sur ce nouvel album ?
J’ai beaucoup mûrie en tant qu’auteur avec ce disque. Je me suis vraiment amusée à écrire cet album. J’ai aussi fait appel à The Dream et & Tricky Stewart qui m’ont beaucoup aidé . Leur participation m’a permis de prendre du recul et de voir comment je pourrais amener quelque chose de nouveau à mon style, à mon image. Je ne voulais pas refaire ce que j’avais déjà fait. Je voulais arriver avec quelque chose de nouveau, de différent. Ca a été un vrai travail d’équipe.


Et tes collaborations?
Je suis particulièrement contente de toutes les personnes qui ont travaillés sur cet album. Pour certains l’envie de travailler avec eux m’est venu pendant l’enregistrement de l’album. Pour Ludacris, l’idée de travailler avec lui m’est venu en entendant la chanson (« Ride » ) . J’ai tout de suite pensée à lui. On avait déjà travaillé ensemble sur « Oh » et « High Price » et je lui ai dit qu’on allait mettre la barre encore plus haute cette fois-ci. Pour tous mes invités j’ai vraiment voulu faire sentir que l’on travaillait ensemble. Je ne voulais pas que cela sonne comme un rappeur qui vient juste rajouter un couplet par exemple. Je voulais vraiment que les gens sentent une alchimie. Pour Usher c’est la même ! Il vient d’Atlanta comme moi et c’est un artiste avec lequel je n’avais jamais eu la chance de collaborer et le résultat est la : « Turn It Up » est un Tube ! J’aime vraiment ce titre !




Penses-tu te démarquer des autres chanteuses r’n’b à la mode ?
C’est important pour moi de faire des choses différentes de ce qui peut se faire actuellement. Je tiens à avoir un style qui est propre à moi. Quand j’enregistre un album je fais toujours en sorte de faire comme si c’était mon premier disque et je cherche toujours à faire quelque chose qui se démarque des autres artistes. Je veux montrer aux gens que je suis unique. Je veux que dans 10 ou 15 ans les gens comprennent qui je suis grâce à la musique que j’ai pu faire.


As-tu d’autres aspirations que la musique ?
Il y a tellement de choses à faire déjà. Je pense qu’au fur et à mesure du temps, je verrais ce que j’ai envie de faire ou pas. Les domaines où j’ai envie de plus m’impliquer. J’aimerais bien faire un petit plus de photos de mode ou de cinéma… Je m’inspire beaucoup d’Oprah. Alors qui sait peut-être un jour faire comme elle, qui sait ?



Quel est ton secret pour être aussi jolie ?
OOhh (gênée). Merci ! Je ne sais pas… Je me lave le visage deux fois par jour (rire)…


Est-ce que tu passes beaucoup de temps sur internet ?
Oui je surfe pas mal sur les blogs. Je n’écris pas mais c’est vrai que je lis beaucoup. J’utilise beaucoup Twitter (@ciara) pour garder le contacts avec mes fans et mes amies.


Quel est ton style de vêtements ?
Je n’ai pas de style particulier, j’aime porter des vêtements dans lesquels je me sens bien.


Quel est l’endroit que tu as découvert grâce à tes tournées et qui t’a bluffé ?
(Sans hésitation) Le Japon.


Et Paris ?
Bien entendu aussi

Quand j’enregistre un album je fais toujours en sorte de faire comme si c’était mon premier disque et je cherche toujours à faire quelque chose qui se démarque des autres artistes.”