RECAP BET AWARDS 20 : DABABY REJOUE LA MORT DE GEORGE FLOYD, MEGAN THEE STALLION FAIT LE SHOW, LIL WAYNE REND HOMMAGE A KOBE BRYANT

(Photo: BET)

Présentée par la comédienne et présentatrice Amanda Seales, la cérémonie des BET AWARDS a réuni dimanche soir aux US les plus grosses pointures de la culture noire-américaine. Une soirée exceptionnelle marquée par les performances des plus grands artistes et avec un palmarès 5 étoiles.

C’est LA performance qui a marqué les BET Awards, cérémonie organisée par la chaîne de télévision américaine spécialisée dans la culture afro-américaine. Le rappeur DaBaby a dévoilé une tout autre version de son hit «Rockstar» (en featuring avec Roddy Ricch) avec des paroles plus engagées dans l’introduction, mais surtout un visuel marquant.

Marquant ou choquant? Le débat anime les réseaux sociaux, le rappeur ayant décidé de se mettre dans la peau de George Floyd. Pendant que «l’artiste hip-hop de l’année» débite ses couplets allongé au sol, un homme faisant office de policier lui maintient son genou sur le cou.

Saluée par de nombreuses personnes, la scène a été jugée irrespectueuse par une partie des internautes, qui l’accusent, entre autres, de récupérer le drame de Minneapolis pour sa propre promotion. Le MC originaire de Charlotte n’a en effet jamais été connu pour son discours engagé sur la cause noire américaine, mais plutôt pour sa propension à utiliser des drames dans lesquels il a été impliqué.

Exemple le plus révélateur, DaBaby avait tué par balles en légitime défense un jeune homme de 19 ans dans un hypermarché, suite à une altercation en novembre 2018. Une scène qu’il avait largement commentée sur YouTube expliquant qu’il avait en réalité défendu ses enfants.

CE QU’IL FAUT RETENIR :

La performance du tonnerre de Megan thee Stallion, mais aussi le live imposant des soeurs Chloe & Halle et l’hommage de Lil Wayne à Kobe Bryant.