ONE TO WATCH : RENCONTRE AVEC LE TALENTUEUX MAX SCHNEIDER

Marianne Lavarde

Connu sous le nom de Max par ses fans, Max Schneider se produit depuis l’âge de trois ans. Originaire de New York, sous les projecteurs dès l’âge de 13 ans, il a multiplié les rôles dans des comédies musicales. À l’âge de 17 ans, il joue dans une campagne Dolce & Gabbana aux côtés de Madonna.

Alors que YouTube commençait à produire ses propres superstars, le new-yorkais s’est d’abord fait connaître en participant à la série “How To Rock” sur Nickelodeon et “Rags”, le film dans lequel il joue aux côtés de Keke Palmer.


Quand vous vivez à New York, il y a tellement de culture et de diversité autour de vous


Il se lance tardivement dans la musique en 2012 et après deux EPs, il sort son premier album, “Hell’s Kitchen Angel” fin 2016, porté le succès de son titre ‘Lights Down Low’ qu’il revisite quelques mois après en featuring avec Gnash.

“Hell’s Kitchen Angel”, est un album qui fait un clin d’œil à son quartier d’enfance de Manhattan et marque une avancée audacieuse dans sa carrière musicale. Max Schneider est prêt à être reconnu à l’échelle internationale, et pas seulement pour son travail en tant que star de comédie musicale.

De passage à Paris, nous lui avons parlé de Hell’s Kitchen Angel, du développement de sa carrière, de ses influences, mais aussi de comment il a demandé la main de sa femme en écrivant le titre de son plus gros
succès “Lights Down Low”.

Rencontre avec ce jeune homme de 25 ans rempli de talent.

 


J’ai vraiment commencé à réaliser que le succès n’est pas dans les chiffres. Ce qui m’inspire le plus, c’est quand quelqu’un est vraiment touché par l’album et c’est vraiment quelque chose avec lequel ils peuvent se connecter, ou quand les gens viennent vers moi et disent que ça les a inspirés, ça a fait une différence pour eux


Tags from the story
, ,