POLÉMIQUE AUTOUR DU FILM “BIRTH OF A NATION”

Le réalisateur américain du film Birth of a Nation, Nate Parker fait face à une accusation datant de 1999.

Natt Parker Da Vibe

A l’époque de la fac, avec son co-locataire Jean Celestin, ils avaient été accusé de viol sur une jeune femme de 18 ans. Jean Celestin a été condamné à 6 mois de prison pour agression sexuelle avant que sa condamnation ne soit annulée car la victime avait refusé de témoigner à nouveau. Cette dernière s’était suicidée en 2012 dans un centre de désintoxication, à l’âge de 30 ans.

Agé aujourd’hui de 36 ans, Celestin , co-produit le film The Birth of a Nation. La sortie est prévue en janvier en France et pourrait rafler plusieurs Oscars, en 2017. Pour Nate Parker se sont ses débuts derrière la caméra.

 Le film reprend l’histoire racontait dans le classique du 7e art, Naissance d’une Nation. Il traite d’une des plus importantes rébellions d’esclaves aux États-Unis. Ce qui fait écho à ce qui s’y passe actuellement, après la mort d’hommes noirs non armés tués sous les balles de policiers blancs.

Outre manche, beaucoup se demandent si le fait que cette affaire refasse surface n’est pas là pour empêcher que l’on parle de l’importance de ce film majeur. L’année dernière la cérémonie avait été accusée de ne pas nommé d’acteurs ou réalisateurs noirs avec le mouvement #oscarsowhite

G Union Da Vibe

Dans une lettre ouverte aux Los Angeles Times, Gabrielle Union qui joue le rôle d’une femme violée dans le film a souhaité parler de son passé. Elle-même victime de violences sexuelles plus jeune, elle dit qu’elle ne peut pas prendre les allégations contre Parker à la légère.

Rappelons les histoires des cinéastes Roman Polanski (qui avait été reconnu coupable de viol sur une mineure de 13 ans) ainsi que de Woody Alen (accusé de viol sur sa fille adoptive). Coupables ou non, les deux cinéastes ont toujours eu le soutien d’Hollywood et leur image ne sait jamais trouvé entachée, ni leurs films.

Birth of a Nation

Les polémiques envers ce film amènent plusieurs problématiques; la question de l’impunité d’agresseurs sexuels, le sexisme et la question du racisme.

Espérons quand même que ceci ne porte pas préjudice au film, qui relate une partie importante de l’histoire des esclaves noirs.

Tags from the story
,