ZOOM ! INTRODUCING – ERA ISTREFI

eraBD-6942

©Kopeto

Pour sa première fois à Paris, nous rencontrons la jeune sensation du moment Era Istrefi chez Sony Music. À tout juste 21 ans, la jeune kosovare a  connu le succès en Albanie et enfin en Europe avec son titre enivrant Bonbon. Pourtant, elle n’en ai pas à son premier succès.

De nature timide, la jeune demoiselle est issue d’une famille artistique et arrive tout même a imposer son style excentrique et décalé. Era a pu prendre exemple sur sa grande soeur Nora Istrefi qui connaît aussi un grand succès dans la musique. “En grandissant je la suivais dans ses concerts ou autres. Elle était un très bon guide .”  

eraBD-7008

Née à Pristina en Yougoslavie (actuellement République du Kosovo), la jeune artiste a été influencée par la musique aussi grâce à ses parents avec une mère chanteuse et un père acteur et journaliste ainsi que son autre soeur Nita Istrefi qui est styliste.

Charismatique et réservée, Era a commencé sa carrière peu après sa majorité J’ai officiellement commencé à faire de la musique à l’âge de 19 ans, je postais mes chansons et des clips sur Youtube et depuis là,  je n’ai pas arrêté.” Inspiré par différentes cultures musicales, la jeune artiste n’en est pas à son premier coup d’essai. “J’ai beaucoup d’influences. La musique jamaïcaine, le hip hop, le R’n’B”

eraBD-6940

Il y a trois ans, l’auteur-compositrice a sorti son premier single  Mani për money, dans sa langue natale, mais toujours accompagné de quelques citations anglophones. Je compose les mélodies et les paroles.” Elle a ensuite poursuivi avec d’autres titres à succès A po don?, 13, publié en décembre 2014 ou encore plus récemment Shumë pis. “C’est juste incroyable, je ne m’attendais pas à un tel succès”.  En février dernier, elle signe dans les labels américains Sony Music Entertainment et Ultra Music. Malgré ces grosses signatures, la longiligne Era reste humble et garde la tête sur les épaules tout en laissant tourner le mystère autour d’elle…

eraBD-7029

Les artistes avec lesquelles elle aimerait travailler ? Elle même ne connait pas la réponse car la jeune femme n’y a pas encore songé. De la modestie mal placée ? Loin de là. Era a pu mettre les pieds dans le monde la musique dés son adolescence en suivant les pas de sa grande soeur, qui a dû lui apprendre que la discrétion était sans doute la clé de la réussite…