CALBOY – LE WILDBOY DE CHICAGO SUR QUI IL FAUDRA COMPTER

Le jeune rappeur signé chez RCA Records fin 2018 pour 3 millions de dollars a sorti sa mixtape « Wildboy » près d’un an après son projet « Calboy the wild boy ». Le projet est notamment porté par le titre « Envy Me », dont le clip a été vu plus de 90 millions de fois sur Youtube.

Le hit certifié platine aux Etats-Unis, relate son train de vie difficile partagé entre histoires de gangs et de drogues « Tu fais genre, mais c’est que de la façade, mec, tu ferais mieux de craquer, on va tous les abattre, on va tous les tuer » . Le texte aussi dur que touchant, contraste avec la mélodieuse prod de JTK et le flow chanté de l’artiste de 23 ans. « Wildboy » comporte 10 titres et des featurings avec des artistes US confirmés tels que Lil Durk, Young Thug, Yo Gotti ou encore son mentor Meek Mill. Souvent comparé à celui qui est la tête d’affiche de Chicago depuis plusieurs années, Lil Durk, Calboy a été accompagné sur le projet par Meek Mill avec qui il a réalisé de nombreuses séances studio.

Le gangster de Chicago a dévoilé plusieurs visuels accompagnant son projet. Dans « Unjudge Me », Calboy s’associe à Moneybagg Yo pour un clip entre ghetto et grosse villa. Le rappeur a aussi clippé le puissant « Caroline » avec son compère de Chicago Polo G, preuveque le hip hop de la ville du Nord des Etats-Unis est soudé comme jamais. Calboy dédicace même dans le son Lil Durk, qui semble beaucoup l’inspirer tant les flows des deux rappeurs se ressemblent « Lil Durk est comme KD (Kevin Durant), on ne peut pas l’empêcher de scorer ».

Calboy semble être le nouveau prodige de Chicago. Inspiré par les grosses pointures de la ville, il cultive un rap agréable et mélodieux dans la musicalité et hardcore dans les lyrics. Sa mixtape « Wildboy » est un concentré de ce qu’il sait faire de mieux.